Jay Jay Johanson, un Dandy au Grand Mix de Tourcoing

Par défaut

Venu présenter son 12ème album « Kings Cross » paru le 19 avril dernier, Jay Jay Johanson fait salle comble ce samedi soir (900 personnes), de nombreux fans français et belges se sont donné rendez-vous pour l’occasion.

A 21h30, Jay Jay Johanson monte simplement sur scène avec Erik Jansson au clavier/piano et Magnus Frykberg à la batterie, deux fidèles compagnons de route et de studio.

Jay Johanson salue la salle d’un simple sobre, fort et intense « Good Evening ! »

Je suis sous le charme de ce personnage blond et filiforme, au teint blafard, habillé d’un simple jean, baskets, chemise au manches relevées jusqu’aux coudes. Durant tout le concert, des images de l’Asie sont projetées sur un écran en fond de scène. La salle pleine chavire également.

Les morceaux du dernier album tels que « Not Time Yet »(vidéo), « Heard Somebody Whistle »(vidéo), « Smoke » (vidéo) sont joués mais une large part est faite aux anciens titres tels que « She’s Mine but I’m not Hers » (vidéo) de l’album Tattoo sorti en 1998, ou « Believe In Us » (vidéo) de l’album Poison paru en 1999 pour le plus grand bonheur des fans de l’Europe du Nord largement représentés ce soir.

J’apprécie la qualité d’interprétation de ce crooner suedois, un style entre jazz et trip-pop. Je suis surtout interpellé par la grande sincérité, la simplicité, et l’humilité de cet artiste. En fin de show, Jay Jay Johanson serre de nombreuses poignées de mains de fans acquis à sa cause. Preuve que le plaisir est partagé, Jay Jay Johanson prolonge le moment en reprenant le micro et chante en choeur avec le public sur une bande son lancée par la régie.

Enfin, je vous recommande son dernier album paru en avril dernier, qui est une pure merveille.

Kings Cross

jay jay johanson

2019

Retrouvez toutes les vidéos du concert sur YouTube

https://www.youtube.com/channel/UCIzmLZwHXRMk9314Tiwvtjg/featured?view_as=subscriber

Youv Dee, Les frères Scotch et Di-Meh en Concert le 12 octobre 2019 au Grand Mix de Tourcoing

Par défaut

Article rédigé par Astro.

La soirée du 12 octobre commence sur une très bonne note avec le duo des Frères Scotch.

Très belle prestation du groupe parisien qui remplit à merveille son rôle de première partie, chauffer la salle. Malgré quelques morceaux qui ne font pas énormément bouger la foule, Les Frères Scotch ont une réelle aisance sur scène et se complètent très bien.

Les Frères Scotch – Pas Réel

La soirée s’enchaîne sur Di-Meh, rappeur suisse extrêmement prometteur très suivi en France. La salle devient littéralement déchaînée sur la majorité des morceaux. Grosse prestation également, on sent son investissement et sa prestance. Il se permet même d’envoyer virevolter son micro pour le récupérer tout juste au moment du drop ! Di-Meh joue des morceaux assez hétéroclites mais tous plus puissants les uns que les autres, si bien que le public semble monté sur ressorts.

Di-Meh – Fake Love

La soirée se termine avec Youv Dee, tête d’affiche de cette belle soirée. La majorité des spectateurs sont là pour lui et celui-ci le leur rend très bien ! Il joue ses morceaux classiques et le public répond à l’appel comme convenu. Des pogos naissent un peu partout dans la salle pendant que la foule porte quelques fans jusque sur la scène. Image assez drôle d’ailleurs, la sécurité tentant en vain de récupérer les intrus, Youv Dee et ses potes les en empêchent en les faisant sauter dans la foule ! Youv Dee est venu accompagné de Skuna son beat maker, de Arsn son acolyte au sein de l’Ordre du Périph (le groupe dont Youv Dee fait toujours partie), Sirap un rappeur ami du collectif et de deux autres potes, inconnus du grand public.

Youv Dee – Beaucoup

Sirap et Arsn ont d’ailleurs l’occasion de jouer un morceau chacun, ce qui est apprécié par le public.

En bref, une très belle soirée avec les très bonnes performances de quatre artistes célébrées par un public content d’être là !