Nightsongs, l’album le plus touchant de Yael Naim

Par défaut

Depuis plus de 20 ans, Yael Naim multi-instrumentiste, productrice et auteure-compositrice-interprète franco-israélienne d’ origine parisienne s’est efforcée  de créer son propre univers sonore. Elle le confirme à nouveau avec NightSongs, son dernier album.

Nightsongs comprend des singles récents tels que How Will I Know, Shine, My Sweetheart  et l’émouvant Daddy  

La nature et l’intimité lyrique de l’album sont magnifiées par les arrangements remarquables de Yael ainsi que par l’atmosphère dégagé par la musique elle-même.

La disparition de son père, Daniel, est l’un de deux thèmes qui dominent Nightsongs l’autre thème étant la naissance de son deuxième enfant. Ces énormes changements dans sa vie l’ont amené à un travail personnel sur elle-même, et sur sa façon d’aborder l’écriture des chansons. Des chansons – plus sombres et plus profondes qu’avant – ont été pour la première fois écrites, arrangées et produites de manière totalement indépendante. Le résultat est cet album le plus remarquable, sincère et touchant de sa carrière.

En 2007, Yael Naim avait sorti son premier album éponyme. Elle l’avait enregistré en deux ans avec son mari et coproducteur David Donatien dans leur appartement du quartier Bastille à Paris . L’immense succès du single New Soul, qui a compté plus de 86 millions de stream sur Spotify, s’était alors classé 10ème au US Billboard Charts avant d’être repris par Steve Jobs pour la campagne de lancement du Macbook Air.

Ce succès lui a offert des moyens financiers importants pour investir dans un studio professionnel. Sa carrière continue alors de s’épanouir, d’abord avec l’album  She Was A Boy en 2010 puis  Older en 2015. Depuis, elle a remporté plusieurs prix lors de la cérémonie annuelle des Victoires de la musique, notamment le prix de meilleure chanteuse féminine en 2016.

Une partie du matériel utilisé pour réaliser NightSongs a été utilisée pour la première fois lorsque Yael Naim s’est produite au  Meltdown Festival  l’année dernière, après avoir été invitée à jouer avec le légendaire Nile Rodgers.

Article traduit de l’anglais sur le site itsesbreezy.com dont l’intégralité est à retrouver ici https://itsezbreezy.com/yaelnaim-4/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s